3 décembre

Prochaines dates

  • 03.12.2021 | 20h00 | PBA (Grande salle)

Infos pratiques

3 décembre
20h00
Au PBA (Grande salle)
Durée : 1h
Dès 7 ans

Covid Safe Ticket requis pour ce spectacle

Tarifs

Plein 16 € | -26 ans 13 €  | Abonnés 11 € | Enfant (-12 ans) 8€ | Abonné enfant 6€ 

Acheter vos places

Avec une musique envoûtante et des chorégraphies haletantes, Danser Casa nous raconte la jeunesse marocaine, sa pulsion de vie, la violence de sa condition et le souffle de son désir.

Former une troupe à partir d’un spectacle ? C’est le pari fou de Danser Casa, créé en 2018 à Casablanca. Ils sont 7 garçons marocains et 1 fille d’origine congolaise, dirigés par Kader Attou et Mourad Merzouki, deux célèbres chorégraphes de hip-hop. Ensemble, ils nous donnent à voir le spectacle de la rue marocaine, de la vie d’une jeunesse urbaine. Dans une pièce dépouillée de tout pittoresque, les danseurs partagent leurs états de corps et d’esprit, entre révolte et espoir, souffrance sociale et accomplissement personnel, défis virils et fusions festives. Prodigue, virtuose, collective… la danse de Casa déferle comme une belle promesse d’avenir.

Une coprésentation L’Ancre, Charleroi danse et PBA.

ATTENTION ! La représentation se déroulant au PBA, il est nécessaire de présenter un Covid Safe Ticket pour accéder au spectacle. 

Direction artistique & chorégraphie Kader Attou et Mourad Merzouki I Interprétation Ayoub Abekkane, Mosab Belhajali, Yassine El Moussaoui, Oussama El Yousfi, Aymen Fikri, Stella Keys, Hatim Laamar ti, Ahmed Samoud I Musique Régis Baillet-Diaphane et musiques additionnelles I Lumières Madjid Hakimi I Costumes Emilie Carpentier I Assistants des chorégraphes Virgile Dagneaux et Christophe Gellon I Coproduction Fondation Touria et Abdelaziz Tazi, Casa events et animations, l’UZINE, Festival Montpellier Danse 2018, Centre chorégraphique national de Créteil et du Val-de-Marne, Centre chorégraphique national de la Rochelle, Théâtre du Vellein, CAPI-Villefontaine, Théâtre de Chartres, Etat d’esprit productions, l’Aparté I Soutien Institut Français du Maroc, studio des arts vivants-Casablanca et Fondation PGD.